top of page
  • Qu’enseignons-nous ?
    Notre programme couvre une large gamme d’entraînements. Pour les débutants, les premiers pas importants, sont d’apprendre à tomber et à rouler correctement, à travailler avec une posture correcte, à respirer, à bouger et à gérer les coups de pieds et de poings, les saisies et les prises. A partir de ces bases, l'entraînement peut se diffuser dans de nombreux domaines. Sur un niveau général de self-défense, on enseigne à répondre à toutes sortes d’attaques : (ex: le vol, l’agression sexuelle, les mêlées dans une foule, etc.) dans toutes sortes de situations. L’accent est mis sur l’évasion et la désescalade, quand c’est possible ou à développer une réponse positive quand c’est nécessaire. En parallèle, nous enseignons la défense contre les types d’armes les plus communes, avec l’utilisation d’armes improvisées. Les aspect légaux et psychologiques de la résolution de conflit sont entièrement couverts. Nous enseignons également des méthodes plus spécifiques pour les forces de l’ordre, d’autres professionnels ou pour ceux qui s’intéressent à ces aspects. Ces méthodes incluent la neutralisation et le contrôle, la protection rapprochée, le maniement des armes et ainsi de suite. Toutes nos méthodes sont étayées par des exercices de santé et de fitness spécialisés, qui ont été développés par des militaires russes. Nous espérons également transmettre les valeurs morales et spirituelles du Systema aux élèves. Il n’y a ni aspect compétitif, ni grades dans cet art martial.
  • Je souhaite devenir Instructeur de Systema, que dois-je faire ?
    Pratiquer régulièrement dans un club de Systema avec un instructeur certifié. Vous pouvez participer aux séminaires de Systema qui se déroulent en France et en Europe aussi souvent que possible. La pratique du Systema ne consiste pas à apprendre des techniques mais à comprendre ses principes fondamentaux : la respiration, le mouvement, la relaxation et la structure. La durée de cet apprentissage dépend de chaque individu. Un des objectifs principaux du Systema TALANOV est de former nos instructeurs. Cela rendra notre méthodologie plus accessible au public et améliorera le niveau des pratiquants d’arts martiaux, quel que soit le style qu’ils pratiquent. Notre but est d’évaluer le niveau d’un instructeur, d’améliorer son niveau de compétence et la qualité de son enseignement. C’est une certification qui sera difficile à obtenir et donnera une véritable plus-value à ceux qui l’obtiendront. Ce programme se découpe en trois étapes : - 1ère étape, Formation d’instructeur niveau 1/Instructor Development Course level 1 (IDC-1) D’une durée de 5 jours, deux sessions d’entrainement par jour de trois heures chacune (soit 30 heures au total). Ce stage peut être scindé en deux parties de 15 heures. Ce stage couvre les fondamentaux de la respiration et du mouvement dans de nombreuses situations. L’emphase est mise sur le déplacement au sol qui va permettre de structurer le corps correctement. Les techniques de réhabilitation physiques sont également enseignées. Les futurs instructeurs apprendront également à frapper correctement : comment et où frapper et comment encaisser un coup. Le travail au bâton et au couteau sera également abordé. Pour le travail au couteau les aspects psychologiques seront pris en compte autant que les aspects techniques. Le bâton est utilisé comme un outil pédagogique qui permettra aux élèves d’apprendre à se déplacer correctement. La progression au sein de chaque sujet suit une méthodologie claire afin de permettre aux élèves de pouvoir enseigner ce qu’ils ont appris dans leurs propres écoles. Au cours du stage les élèves passeront huit tests et bénéficieront d’une analyse du travail effectué. Une fois le premier stage terminé les élèves recevront un certificat et seront ajoutés à la base de données de l’école où leurs heures d’entraînement et leurs progrès seront suivis. Nous recommandons aux personnes certifiées d’utiliser les compétences obtenues au cours du stage au sein de leur école afin de mieux les intégrer. - 2ème étape, Formation instructeur niveau 2/Instructor Development Course level 2 (IDC-2) D’une durée de 5 jours, deux sessions d’entrainement par jour de trois heures chacune (soit 30 heures au total). Ce stage peut être scindé en deux parties de 15 heures. Une fois les fondamentaux acquis, les participants seront prêt à approfondir les applications pratiques. Nous enseignerons, par exemple, l’utilisation des frappes contre les saisies, les coups de pieds et nous continuerons à travailler avec toute une variété d’objets comme le bâton, le couteau et la chaîne. Dès lors, la vitesse de travail va augmenter et nous proposerons des situations plus proches de la réalité. Au cours du stage, les élèves passeront huit tests et bénéficieront d’une analyse du travail effectué. Au second stage terminé, les élèves recevront un certificat et seront ajoutés à la base de données de l’école où leurs heures d’entraînement et leurs progrès seront suivis. Une fois les certifications IDC-1 et 2 obtenues, nous recommandons vivement au participant de suivre l’enseignement d’un instructeur certifié. - 3ème étape, préparation pour l’examen d’instructeur (IE) La préparation dure deux jours. Les thèmes abordés vont de l’enseignement aux démonstrations, la réponse aux questions des participants et la préparation pour toute une variété de situations qui se dérouleront durant l’examen. Des instructeurs certifiés et supervisés par Valentin TALANOV évalueront la performance du candidat. L’examen se divise en deux parties : Au cours de la première partie, l’élève donnera un cours au reste du groupe sur un sujet qui lui sera attribué. Seront pris en compte : la connaissance du sujet, la capacité à expliquer et à présenter les exercices, l’organisation du cours, l’assurance de l’enseignant et la conclusion du cours. Cet examen sera évalué par des instructeurs expérimentés. Dans la seconde partie de l’examen, le candidat devra travailler avec (ou contre) un partenaire dans toute une variété de situations proche de la réalité. Les candidats seront testés sur le travail à mains nues ainsi que sur le travail avec différents objets (armes). Cet examen sera évalué par des instructeurs expérimentés. Ils feront un retour au candidat sur sa prestation et décideront de lui accorder, ou pas, le statut d’instructeur du Systema TALANOV. Cette certification n’a pas de date d’expiration et n’a pas besoin d’être renouvelée. Dans notre école il existe trois catégories d’instructeurs : instructeur, instructeur senior, instructeur en chef. Il existe également des stages spécialisés, qui permettront d’obtenir le statut de spécialiste sur des sujets précis : couteau, massage et soins, garde du corps, etc. Cela donne aux instructeurs un cheminement clair pour lui permettre d’évoluer et de s’améliorer. Nous espérons que cela les motivera à poursuivre leur formation. Certains instructeurs seront invités à coopérer avec l’école Systema TALANOV afin de diriger des séminaires et des stages de formations d’instructeurs dans leur région. Si l’instructeur choisit d’enseigner spécifiquement les méthodes du Systema TALANOV, il y aura des sessions de questions/réponses régulières et un accès à nos outils d'entrainements exclusifs.
  • Qui est qui ? Valentin TALANOV - Jérôme KADIAN.
    Valentin TALANOV: Valentin était boxeur avant de passer au Systema et a participé (pas toujours de son plein gré) à des combats qui feraient passer les tournois de MMA pour une visite au zoo ! Valentin supervise l’enseignement du Systema TALANOV et la formation des instructeurs. Il entraine également des footballeurs professionnels à MOSCOU. Il a grandi à TVER, 150km au nord de MOSCOU. C’était une ville dure où votre survie repose sur vos talents de combattants, vos astuces et vos amis proches. Avec une formation solide en boxe, un passage à l’université et un talent pour l’apprentissage (puis plus tard pour l’enseignement) Valentin devint rapidement un des combattants les plus respectés de TVER. Il a commencé à étudier le Systema avec Mikhail RYABKO dans les années 80. Il a représenté le Systema dans de nombreux combats destinés aux élites du Parti et de l’Armée Rouge puis auprès de diverses agences gouvernementales. Il a également utilisé le Systema dans des combats de rue. Valentin est l’une des rares personnes à avoir été exposée au Systema dans sa totalité, plusieurs éléments ayant été retirés de l’enseignement une fois que le siège du Systema s’est déplacé à Moscou. Il continue à enseigner le Systema en Russie et à travers le globe, avec comme objectif principal le développement et la préparation des instructeurs. Il entraine également une équipe de football professionnelle; des champions du monde de Beach Football viennent de son gymnase. Grâce à ses méthodes d’entrainement, sa connaissance profonde du sujet et une expérience du terrain (que nous ne souhaitons à personne !), il demeure un des meilleurs instructeurs de Systema dans le monde. Valentin est le dirigeant de Systema TALANOV dont le siège se situe à MOSCOU, il supervise des écoles partout dans le monde. Jérôme KADIAN: Jérôme commence la pratique des arts martiaux au Liban en 1979, (Karaté Kyokushinkai 2e Dan (1988)), Kick-boxing, Boxe thaïlandaise, Wing Chun et Kali (certifié instructeur par Jeff ESPINOUS et par Mike INAY (1998)). Il découvre le Systema en 1997, en 1998 il devient le premier instructeur certifié par Vladimir VASILIEV en France, puis Senior Instructeur en 2003 par Mikhaîl RYABKO et Vladimir VASILIEV. Il est le premier à enseigner le Systema en France, depuis 2000. En 2014, il devient le premier instructeur certifié de Systema TALANOV en France. Jérôme donne des séminaires de Systema en France, en Europe, en Amérique latine et au Moyen-Orient. Ces séminaires sont destinés aux professionnels comme aux particuliers, sous forme de cours de self défense, gestion de stress et relaxation. Il est également amené à travailler, de temps en temps, sur les créations de scènes de combat sur des longs métrages.
  • Les séances d’entraînements comportent :
    Un travail sur l’attention et sur l’interprétation du langage corporel. Les aspects psychologiques de la confrontation. Des exercices de santé et de conditionnement physique, qui vont vous apprendre à vous relaxer en n’importe quelle situation. Ils vont augmenter votre force et votre stabilité de base, sans mettre en danger votre santé. Ils vont améliorer votre circulation sanguine et réguler votre pression artérielle. Des techniques dévastatrices de self-défense que vous n’allez pas oublier et qui deviendront une partie de vous. Des techniques plus douces et moins menaçantes pour contrôler vos collègues trop acharnés lors d’une fête de Noël ou vos invités de mariages ivres... La défense en position assise. La défense contre des attaquants multiples. Le combat au sol. La défense contre des armes de rues. L’utilisation d’armes improvisées : parapluies, magazines, cartes de crédit, livres, portefeuilles, etc.
  • A combien d’entraînement est-ce que je dois participer ?
    Cela dépend des raisons pour lesquelles vous assister aux entraînements. Les gens viennent aux arts martiaux pour une raison et finissent par rester pour plusieurs autres. Après les premiers mois d’entraînements, votre perception initiale des arts martiaux (et peut-être de la vie ) va changer et vous pourrez avoir envie d’apprendre des choses différentes.
  • Est-ce que je peux venir pour regarder ?
    Vous pouvez, mais vous ne devriez pas ! Nous encourageons les gens à participer, plutôt qu’à regarder. Le Systema, comme la vie, doit être vécu et non observé. S'il y a des exercices avec lesquels vous n’êtes pas à l’aise, vous pouvez les laisser passer. Mais si vous êtes suffisamment curieux pour avoir fait tout ce chemin pour nous voir, portez une tenue d’entraînement et lancez-vous ! Les nouveaux participants sont toujours les bienvenus.
  • Que faut-il porter ?
    Un survêtement ou tout pantalon confortable, un t-shirt et des chaussures de salle propres (style chaussures de Taekwondo) ou en chaussettes mais pas pieds nues.
  • Quelle est la capacité des classes ?
    Entre 15 et 25 personnes.
  • Comment sont les autres pratiquants ?
    L’âge moyen des participants est de 27 ans, le plus jeune a 16 ans et le plus âgé 74 ans. Les pratiquants sont de tous milieux, majoritairement des hommes, pour 10% de femmes qui s’entraînent régulièrement. Certains ont pratiqués d’autres arts martiaux depuis des années. De professions variées : musiciens, garde du corps, policiers, pompiers, militaires, étudiants, producteurs, réalisateurs, ingénieurs, hommes d’affaires…
  • Est-ce que toutes les unités des forces spéciales en Russie pratiquent le Systema ?
    Non, très peu de personnes de forces spéciales russes ont accès au Systema dans son ensemble.
Photo fin du cours -  21_11_2022.
bottom of page